Vous êtes ici

Historique du Plan Nature en Ville

Le plan nature en ville

Le plan nature en ville est le fruit d’un travail collectif de tous les acteurs de la ville conduit durant plusieurs mois ; il entend répondre à des défis considérables. Il s’agit tout à la fois d’améliorer la qualité de vie et le lien social, d’adapter la ville au changement climatique, de préserver la biodiversité et les services que l’on retire du bon fonctionnement des écosystèmes, et, enfin, de promouvoir des modes de production et de consommation durables qui soient favorables notamment au maintien et au développement des filières économiques de proximité.

Le plan nature en ville concrétise l’engagement 76 du Grenelle de l’environnement de promouvoir une ville durable et respirable, ouverte sur son territoire environnant, lieu d’accueil et de transit de la vie végétale et animale. Il constitue également le volet transversal du Plan Ville Durable.

La mise en place du plan est prévue par l’article 7 de la loi Grenelle 1, et à travers l’engagement de « restaurer la nature en ville et ses fonctions multiples ».

Le processus d’élaboration du plan a commencé par l’animation de 4 ateliers de travail qui ont défini les grands enjeux et formulé quelque 200 propositions d’actions de 2009 à 2010.

Télécharger la synthèse de la conférence de lancement, 29 juin 2009.

Télécharger la synthèse de la conférence de restitution des ateliers, 5 février 2010.

A partir des conclusions de ces ateliers, la rédaction du plan s’est organisée dans l’esprit du Grenelle avec une gouvernance à cinq collèges : élus ; agriculteurs ; chercheurs ; délégués des organisations socio-professionnelles, ingénieurs et techniciens territoriaux ; représentants des associations.

L’ensemble des propositions a été examiné pour établir les partenariats et définir l’opportunité et les conditions de leur mise en œuvre. Le groupe de co-production s’est réuni trois fois entre le mois de mars et le mois de juin 2010, et le plan a été officiellement lancé le 9 novembre 2010.

Télécharger la déclaration commune des six présidents des quatre ateliers Nature en ville.

Les actions ont été initiées en 2010 en partenariat, chacune pilotée par un coordonnateur en charge de sa mise en œuvre. Certaines actions sont désormais terminées ; d’autres s’accomplissent dans la durée. 

Télécharger le plan et ses annexes (2010).

Le plan « Restaurer et valoriser la nature en ville » est une réponse à la dégradation de l’environnement naturel et urbain.

Par ville, il faut comprendre le territoire urbain et périurbain, et par nature, l’air, l’eau, les sols, et le tissu vivant constitué des bactéries, faune, flore, milieux naturels et semi-naturels, agricoles et forestiers, squares, jardins, parcs urbains, toitures et murs végétalisés.

Production d’espaces de relégation, multiplication des déchets, pollution et épuisement des ressources naturelles, artificialisation des territoires urbains et extension continue des villes sur les terres arables, réduction de la biodiversité et dégradation de la qualité des écosystèmes, aléas et vulnérabilité des territoires au regard du changement climatique : voilà quels sont les principaux symptômes d’une crise écologique et de la ville.

A partir de cette prise de conscience de l'ensemble de la société, le plan Nature en Ville est le fruit d’un travail collectif et interdisciplinaire: échanges sur les diverses fonctions de la nature en ville, mobilisation des partenaires pour aborder avec eux les évolutions nécessaires concernant les collaborations et les modes d’intervention de chacun, propositions d’action concrètes visant à valoriser la nature en ville, à la connecter aux écosystèmes en périphérie, à améliorer de façon sensible la qualité de vie en ville. Élus, experts, chercheurs, entrepreneurs, agriculteurs, représentants des milieux associatifs et professionnels, urbanistes, architectes, paysagistes, etc., se sont réunis pour réfléchir aux liens entre l’homme, la ville et la nature, et repenser le statut et les fonctions de la nature en ville pour faire advenir la ville de demain.

Ce plan n’a pas vocation à être exhaustif.

Inscrit dans la durée et dépassant les logiques sectorielles, il est structuré autour d’engagements partagés. Il mobilise les partenariats pour approfondir la connaissance sur la biodiversité et les écosystèmes, faire évoluer les pratiques de planification et d’aménagement, de gestion et d’entretien, innover, décliner les principes de solidarité écologique dans les territoires urbains et faire partager les nombreuses expériences déjà conduites par les collectivités territoriales, les associations, les entreprises, le monde de la recherche, sur ce thème de la nature en ville. Il est évolutif et ouvert aux acteurs qui souhaitent soutenir cette démarche collective, engager des partenariats et de nouvelles actions.

Collaborations, expérimentations et appels à projets, mise à disposition d’outils, échanges et valorisation des initiatives et des expériences réalisées ou en cours, actions de formation et programmes de recherche sont ses principaux modes de faire.

Vous aussi, contribuez 

Le portail du plan d’actions nature en ville 

La coordination par Plante & Cité de la mise en œuvre d’un portail de mutualisation et d'information dédié à la nature en ville constitue l’action 15.1 du plan. Cette action est soutenue par Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie (MEDDE) et par le Ministère de l’Égalité des territoires et du Logement (METL).