Abeilles sauvages et dépendances vertes routières

Depuis une vingtaine d’années, le déclin des insectes pollinisateurs suscite des inquiétudes et des questions au sein de la communauté scientifique et des pouvoirs publics. Parmi ces insectes, les abeilles sauvages contribuent de façon significative à la pollinisation de nombreuses cultures et plantes sauvages. Comme de nombreux insectes, elles sont victimes de différentes pressions liées à l’intensification des pratiques agricoles et au développement des réseaux de transport. Les conséquences sur les populations d’abeilles sauvages d’Europe sont telles qu’aujourd’hui plusieurs espèces sont menacées d’extinction.

Les infrastructures routières ont leur part dans les pressions qui touchent les populations d’abeilles sauvages. Mais dans des contextes environnementaux dégradés, les dépendances vertes routières (DVR) peuvent apporter des remèdes à certains maux qui affectent ces insectes. Les DVR constituent par endroits les derniers sites d’accueil de la flore naturelle et des insectes associés. Elles couvrent des milliers d’hectares à l’échelle nationale et sont de ce fait en relation avec une grande variété de milieux naturels constitutifs de la trame verte.

Informations bibliographiques

Thématiques
Sciences de l'environnement
Type
Autre
Auteur
IFSTTAR
Date de publication