Réouverture du cours de l'Iton

 

Action Capitales Françaises de la Biodiversité 2019

 

  • Organisme / institution en charge de la mise en œuvre : ville d’Evreux
  • Services de la collectivité associés : service Environnement ; service Espaces Verts ; service Culture ; service Aménagement urbain et paysager ; service Urbanisme ; service Domaine public
  • Budget : 5 046 000 €
  • Partenaires financiers : Région Normandie ; Département de l'Eure ; Communauté d'agglomération Évreux Portes de Normandie.
  • Partenaires techniques : Agence HYL (paysagistes urbanistes architectes) ; EGIS (ingénierie et conseil) ; Atelier Montchecourt ; Mission Archéologique Départementale de l'Eure ; Service Régional d’Archéologie ; Police de l'eau ; Architecte des Bâtiments de France ; Agence française pour la biodiversité (AFB) ; divers bureaux d'études privés
  • Date de début du projet : 01/12/2017
  • Date de fin : 30/09/2019
Cours Iton

OBJECTIFS

Le site appelé place de Sepmanville (ancienne gare routière) était dédié depuis l'après-guerre au « tout automobile » avec des aménagements routiers (enrobé et béton). Le réaménagement du site consiste à redécouvrir le cours de l’Iton, en continuité des circulations douces longeant cette rivière, de réaliser des plantations en bordure et de valoriser le patrimoine médiéval du centre historique.

Cette action souhaite répondre à de multiples objectifs : améliorer la qualité de l’eau en ville, réduire les ruissellements, créer de nouveaux habitats et lutter contre les îlots chaleurs.

 

MESURES MISES EN ŒUVRE

Le cours d’eau, busé dans les années 50, a été redécouvert et élargi sur les bases de l'ancien étang du château féodal. Un nouveau lit de rivière a été reconstitué suivant les préconisations de l’AFB : le positionnement du cours d’eau au 15ème siècle a ainsi pu être retrouvé, des mouvements d'eau attractifs pour la vie aquatique ont été réalisés (reconstitution de la chute du moulin), un clapet hydraulique automatique et un petit canal pour le transit piscicole ont été mis en place.

Les plantations ne seront finalisées qu’à l’automne 2019. En dehors de la plantation de 24 arbres, l’esplanade descendant vers l’eau sera engazonnée. Une étude des pollens dans les sols médiévaux a été réalisée pour inspirer les plantations nouvelles (projet de noue plantée et divers massifs arbustifs). L’espace végétalisé a été conçu pour être inondable en cas de forte crue du cours d'eau ou de forte pluviométrie (modélisation hydraulique). L’aménagement des nouvelles berges a été réalisé pour permettre au public de se rapprocher de l'eau (prise en compte des événements de forte chaleur et de périodes de sécheresse connus sur le secteur d'Evreux ces dernières années).

 

RÉSULTATS / IMPACTS POUR LA BIODIVERSITÉ

Cette action s’inscrit dans un projet d’ouverture et de réappropriation du cours d’eau en centre-ville.  Engagés depuis 2001, les travaux de réaménagement urbain ont permis de renforcer l’offre en « zone de fraicheur » en zone urbaine dense. La réalisation de gradins et d'un quai permettra aux citoyens de s'approcher de l'eau, fortement apprécié lors d’événements de forte chaleur.

La faune piscicole a été de retour sur le site 3 semaines après l’arrêt de chantier (réserve biologique sur le tronçon centre-ville du cours d’eau). A noter que des effacements d’ouvrage ont eu lieu en amont. L’évaluation biologique du cours d'eau est assurée par l’AFB, l’association de pêche agréée ainsi que le syndicat de rivière.

Coordonnées

Evreux
Contact

Olivier BOURHIS, directeur des paysages, de la nature et des espaces verts

obourhis@evreux.fr

02 32 31 73 30